C’est un droit individuel dont bénéficie tout le monde afin de donner un nouvel élan à sa carrière professionnelle. Le droit à la formation a été annoncé par la loi du 4 mai 2004 et renforcé par la loi du 24 novembre 2009 et la loi Travail du 8 août 2016. Ce privilège est valable tout au long de votre vie et vous pouvez vous lancer à la formation quand vous voulez sur votre parcours professionnel. Pour ce dossier, nous allons faire un zoom sur ce droit à la formation.

Le principe du droit à la formation

Le droit à la formation est un droit individuel, mais son instauration dépend du statut du bénéficiaire. Dans ce cadre, on parle également du financement de la formation ainsi que de la rémunération ou de l’indemnisation que peut percevoir la personne durant sa formation. Pour chaque cas, de nombreuses institutions et organismes peuvent intervenir. Nous pouvons citer entre autres la communauté européenne, l’Administration, les entreprises et les régions.

Que peut vous apporter la formation ?

Comme il a été déjà cité ci-dessus, la formation a pour but de donner un nouvel élan à la carrière professionnelle de la personne concernée. En d’autres termes, elle pourra acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles techniques pour mieux avancer dans sa carrière ou pour se lancer dans un nouvel horizon.

Qui sont les personnes concernées à ce droit à la formation ?

Ce droit est individuel et tout le monde est concerné, notamment les personnes travaillant dans le secteur public et ceux dans le secteur privé. Vous pouvez également bénéficier de ce droit à la formation si vous êtes diplômé ou si vous n’avez pas de qualification et que vous voulez intégrer plus facilement le milieu professionnel. Les demandeurs d’emploi, les handicapés et les travailleurs indépendants sont également concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *