Afin de mieux gérer leurs activités, des entreprises de tout secteur peuvent avoir recours au management de transition. Un concept adopté par les petites et les grandes structures, il s’agit de la solution idéale pour occuper un poste à responsabilités, de façon temporaire au sein d’une entreprise.

Qu’est-ce que le management de transition ?

Le management de transition est un principe selon lequel une entreprise donnée décide de faire appel à une personne externe pour occuper une fonction stratégique. Cela se fait grâce à l’intervention d’un manager de transition, qui est une personne expérimentée dans son domaine. Généralement, une entreprise opte pour cette alternative afin de répondre à différents besoins, notamment pour :

  • occuper le poste d’un dirigeant de la société momentanément indisponible
  • gérer une situation d’urgence ou de crise
  • bénéficier de l’expertise d’une personne externe pour lancer un projet
  • définir les stratégies efficaces pour assurer la réussite d’un projet
  • former le personnel de la société en vue d’acquérir de nouvelles compétences

Comment se déroule la mission d’un manager de transition ?

Pour faire appel aux services d’un manager de transition, une entreprise doit avant tout définir ses besoins. En effet, il existe des profils spécialisés dans la direction financière, dans la gestion de ressources humaines, dans le domaine juridique, dans le domaine du marketing, etc. Une fois le profil du candidat établi, les deux parties peuvent convenir d’un délai pour la collaboration. En général, une durée de 6 à 15 mois est nécessaire pour lancer un nouveau projet. À titre informatif, un manager de transition est payé autour de 1200 € par jour. Au cours de sa mission, il peut donc occuper un poste budgétaire au sein de la société, c’est-à-dire être sous un contrat de CDD. Dans certains cas, le manager de transition peut également bénéficier du statut de free-lance.

Au cours de sa mission, il est affecté à 3 tâches principales :

  1. L’analyse de la situation, c’est-à-dire que pendant une certaine période, le manager de transition doit recueillir toutes les informations liées au projet. Cela se fait au cours d’une période d’intégration. Toutefois, il n’est pas en mesure d’interférer dans les opérations courantes de la société.
  2. La définition d’un plan d’action, en vue d’apporter des solutions ou d’établir une nouvelle stratégie. Cela peut être sous forme de séances de coaching ou de formation. Dans certains cas, il peut s’agir d’une réorganisation interne, c’est-à-dire effectuer un changement au niveau de la répartition des tâches. En fonction de la nature de son poste, le manager de transition peut également proposer un plan d’investissement ou un modèle de gestion des finances, etc.
  3. L’évaluation du projet. Avant le départ du manager de transition, il doit être en mesure d’évaluer l’efficacité de son plan d’action. Si tel est le cas, il effectuera une passation, en transmettant toutes les informations à l’occupant ou au futur occupant du poste.

Quelles qualités attendre d’un manager de transition ?

Pour être à la hauteur de sa tâche, un manager de transition doit avoir certaines qualités et compétences. Outre une grande expérience dans son domaine en tant que dirigeant, il doit bénéficier de qualités personnelles. Il aura notamment besoin d’une grande capacité d’adaptation, d’être réactif, d’avoir une bonne résistance au stress et avoir une grande souplesse. En général, il est également recommandé de recruter un manager de transition ayant des expériences dans le secteur d’activité de l’entreprise.

Comment recruter un manager de transition ?

Comme le recrutement d’un manager de transition se fait souvent en urgence, les entreprises doivent procéder efficacement. Dans la plupart des cas, il existe des cabinets et des plateformes qui servent de liaison entre les entreprises et les managers à la recherche de missions. Si vous êtes un dirigeant à la recherche d’un talent, vous pourrez passer sur le site adequancy.com. Cette plateforme en ligne regroupe des milliers de personnes, formées pour le management de transition. Toutefois, il existe également des prestataires indépendants qui proposent leurs services à leur propre compte. Pour les trouver, il existe d’autres plateformes, comme les réseaux sociaux professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *