Il n’est pas forcément besoin de suivre des années d’études pour réussir ses placements. Connaître les bases peut souvent être suffisant. Parmi les points à connaître, il y a le style de gestion de portefeuille d’investissement : le modèle passif et le modèle actif. Dans cet article, intéressons-nous à la gestion passive qui semble aujourd’hui être de plus en plus tendance.

En quoi cela consiste-t-il ?

La gestion passive consiste à faire suivre simplement des indices à votre portefeuille de placement. En bourse, vous avez le choix : CAC 40, NASDAQ, DOW JONES, S&P 500, etc. Chaque indice peut proposer des revenus et des avantages différents. Bien évidemment, chacun ne s’applique pas forcément à tous les portefeuilles.

Dans ce type de gestion, on parle généralement d’ETF ou Exchange Traded Fund. C’est un modèle de placement en bourse qui a commencé aux États-Unis et qui commence aussi à se tailler une belle part de marché en France depuis quelques années. Pour cause, l’ETF peut se décliner en plusieurs types et certains peuvent être synchronisés avec des portefeuilles tactiques comme les PER.
Il ne faut pas être un spécialiste pour se lancer dans la gestion indicielle des portefeuilles, comme se plaisent à le dire les experts. En tout cas, c’est un excellent moyen pour se lancer dans la bourse et diversifier votre patrimoine.

Les avantages d’une gestion passive de patrimoine

Aussi appelée « lazy investing », la gestion passive est prisée surtout par les investisseurs amateurs et novices. C’est plus facile et cela ne nécessite pas de surveiller en permanence son portefeuille de placement afin de s’assurer qu’il prenne de la valeur. Les portefeuilles suivent automatiquement les indices de placements auxquels ils sont soumis. Généralement, ces derniers seront affichés à côté du nom de l’investissement en question.

La facilité est le premier avantage de ce modèle de gestion. Vous profitez d’une certaine transparence et lisibilité sur les indices de valeurs. Vous pouvez donc suivre l’évolution de votre épargne, et ce, sans avoir recours aux services des courtiers.

Mais surtout, c’est un excellent moyen pour se lancer dans la bourse et diversifier votre patrimoine. Actuellement, les ETF se déclinent en de nombreuses sortes. On compte dans le lot aussi bien des actions étrangères que françaises. Ce qui répond à toutes les demandes. Non seulement vous aurez le choix entre différents portefeuilles de placement, mais vous pourriez également choisir différents indices afin d’augmenter les chances de réussite de vos investissements et vos rendements.

Par ailleurs, les placements à gestion passive sont plus simples d’accès. Vous n’avez pas à vous embarrasser des conditions d’investissement en bourse pour vous lancer dans l’aventure. Les intermédiaires de placement, les organismes financiers français, voire les entreprises d’assurance et de prévoyance sociale peuvent vous proposer différents placements indiciels, et ce, pour quelques euros seulement. Une simplicité qui a participé, depuis une dizaine d’années, à la réussite des actions à gestion passive en France.

C’est un placement sur le long terme et à moindre risque. C’est la meilleure solution pour se lancer en bourse pour ceux et celles qui ont non seulement un budget limité, mais qui ont aussi besoin d’un filet de sécurité sur leur portefeuille.

Les inconvénients de cette pratique que l’on a tendance à oublier

Il n’en demeure pas moins que cette pratique cache des inconvénients que l’on a tendance à oublier. Notamment, en termes de rendement, ce n’est pas le meilleur. La performance est moindre. Avec la gestion passive, vous devez garder vos portefeuilles pendant des années pour toucher de réels bénéfices. Si vous souhaitez augmenter la valeur de vos placements, nul doute que vous mettre à la gestion active est de mise. C’est d’autant plus le cas si vous n’avez que peu de temps pour valoriser vos placements.

De plus, il ne faut pas croire que la gestion indicielle n’est pas sans risque. Encore faut-il choisir le bon moment pour entrer sur le marché et le bon support de placement avec les bons indices. Ce qui nécessite tout de même de réaliser quelques recherches, voire de recourir aux services des experts en investissement. Pour les véritables novices, ce n’est donc pas une idée de placement aussi modique et sans risque qu’il n’y paraît. Suivre une petite formation sur https://www.epargnant30.fr ne serait pas du luxe.

Il faut comprendre que suivre l’évolution de vos actions n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, même si les portefeuilles suivent automatiquement les indices, les bénéfices n’augmentent pas en temps réel. Il faut un peu de temps pour que la réplique soit effective. Ce qui rend notamment les experts en investissement réticent à l’idée de choisir ce mode de gestion.

Quand bien même la gestion indicielle serait plus sûre que celle active, sachez qu’elle est tout de même soumise à la tendance du marché et à la loi de l’offre et de la demande. Vous n’êtes donc pas complètement à l’abri d’une chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *